Curriculum Vitae

Juliette vit entre Paris et la Baie de Somme avec son fiancé et son fox terrier à poil lisse. Elle apprend la rigueur et le travail en faisant des études de droit, étude qu’elle abandonne en licence pour partir étudier le cinéma. Ce qui lui plait dans le cinéma, c’est la direction artistique : la lumière, les costumes, la maquillage et la coiffure et … le décor. Son premier job, elle l’obtient dans une agence de pub du groupe Publicis en tant qu’acheteuse d’art ; un boulot où elle développe son oeil.
Juliette apprend en cours du soir le dessin, le graphisme, l’histoire des arts décoratifs.
A partir de 2003, elle devient free lance, et travaille pour la pub, la télé ou le cinéma.
Elle apprend le métier de décoratrice de cinéma au côté de Sebastian Soukup, chef déco de Wim Wenders, Volker Shlondorff ou David Cronenberg.
Juliette est fan de la direction artistique de Michel Gondry, Wong Kar Wai, Antonin Preretjako, Wes Anderson, Georges Mélies et Jacques Demy.
Parallèlement, elle commence à travailler pour des particuliers et des entreprises et à développer un style au côté d’un autre genre de réalisateur : le client.
Juliette utilise le moins possible les logiciels de 3D, un peu les logiciels de graphisme, et beaucoup le papier, le crayon de bois, l’encre colorée, les crayons de couleur, et les feutres à encre.
Elle réalise pour des entreprises des entrées, des vestibules, des salles d’attente, des salles de réunion, des bureaux, un restaurant, une loge de gardienne, des chambres d’hôte …
Elle réalise pour les particuliers des cuisines, des salles de bain, des salons, des chambres, une niche de chien… bref, tout sauf les extérieurs.
Elle aime également concevoir les petits espaces sur mesure.
Juliette aime les papiers peints, le bois, le vintage, la mosaïque, les zelliges, les beaux carreaux de ciment et tous les carrelages fait main, le laiton, les plantes géantes, les succulentes toutes petites, les décors chaleureux, les matériaux écologiques, l’armoire de Tonton Raymond, la photo de Tata Jacqueline, la peinture de Mamie Paulette, les moquettes d’hôtel, le jonc de mer, le linoléum traditionnel, le parquet massif, les cheminées en marbre, les poêles à bois,  les contrastes, les partis prix radicaux, la lumière dorée, les killims, les coussins, les plaids, les espaces rangés et la propreté.
Juliette n’aime pas le gris lorsqu’il domine tout, le béton ciré (et oui), les matériaux synthétiques, l’association verre et acier, l’utilisation de carrelages différents dans une même pièce (carreaux de métro + carreaux de ciment + dalle géante de grès céram + choucroute à la fraise), les angles dans lesquels on se cogne les mollets, le vinyle imprimé, les coffrages et baguettes cachent misères, les ampoules fluocompactes, la domotique et tout ce qui est trop à la mode.
Juliette peut prendre en charge votre chantier de A à Z (du déménagement à l’installation de tout, même dans les placards). Mais elle peut également vous vendre uniquement son conseil et vous laissez tout faire vous même à partir d’un dessin et d’une shopping list.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s