Un deux pièces aux Abbesses

Voici un appartement charmant pour des propriétaires adorables. Situés dans un immeuble construit sur les gravats de la Commune de Paris (1871), au fond d’une exquise cour fleurie montmartroise, les lieux étaient en mauvais état. Les habitants voulaient les réhabiliter avec des couleurs et de la délicatesse, et un léger parfum indien. Un chantier réalisé en plein confinement avec beaucoup de bonne volonté et des masques en papier.

Dans le salon, la bibliothèque et le mange debout abrite des éléments de la salle d’eau attenante. La bibliothèque est située en lieu et place d’une baignoire qui dépassait dans le salon. Le mange debout est une astuce pour enfermer une machine à laver située dans la salle d’eau adjacente. Une trappe dans le salon permet d’accéder aux branchements de l’appareil trop grand pour tenir en l’état dans la salle d’eau. Nous avons percé une fenêtre entre la salle d’eau aveugle et le salon. Au verre, nous avons préféré le polypropylène qui laisse passer la lumière en brouillant la vue.

Dans le couloir, l’entrée et le salon, nous avons joué avec un jaune safran lumineux et joyeux. Pour que le jaune joue bien avec le parquet, nous l’avons restauré et huilé dans une tonalité sombre.

Dans la chambre, nous avons composé avec des matériaux naturels -comme le rotin d’une immense suspension, les bois sombre du sol et du dressing, le coton blanc des draps- et un beau vert sauge sur les murs. Le résultat est une ambiance douce et végétale.

Nous avons entièrement repensé la salle d’eau. Sur les murs le plan de travail, la douche et le sol, nous avons choisi un simple carrelage rose poudré. Nous avons conçu un meuble sur mesure ouvert et simplifié (La décoratrice est allergique aux meubles de salle de bain du commerce, tous plus moches les uns que les autres). La robinetterie vintage, les patères petits singes, les draps de bain vert tendre en nid d’abeille et des boites de rangement en vannerie viennent apporter la touche finale à un décor frais et délicat.

Pour la cuisine, les propriétaires souhaitaient -comme pour la salle d’eau- un plan de travail en carrelage pour faciliter l’entretien. La décoratrice aime l’emploi d’un carrelage unique dans les pièces d’eau, comme dans une piscine. L’idée étant de créer un espace frais et lumineux, malgré une vue un peu tristouille sur le mur de l’immeuble d’en face qui empêche l’entrée massive de la lumière. Dans ce but, on a choisi un carrelage bleu pastel et des meubles blancs laqués. Les détails et la robinetterie sont dorés pour chic-iser l’ensemble.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s